Les jeudis à Montréal…

Je m’apprêtais à paraphraser « les dimanches à Bamako », mais mon manque d’inspiration légendaire a encore frappé…

Bref! j’étais au concert d’Amadou et Mariam hier (jeudi). Pour tout vous dire, je suis arrivée au Métropolis à reculons. Pourtant, il s’agit d’un duo que j’aime bien….

20170713_221552

J’ai râlé

Commençons par ce qui m’a agacée, on en aura fini avec ça! Je sais qu’il y a souvent des contraintes horaires. MAIS LE SOUNDCHECK (en patois du Québec, pour les avocats de la francophonie: le test de son) EST CAPITAL et on devrait y consacrer le temps et l’énergie nécessaires. Parce qu’hier, les instruments couvraient les voix, celles de Mariam et de la choriste étaient étouffées et par moment, je me suis demandé s’ils avaient un bon retour sur scène… 😦

L’autre frustration vient de mes frères africains et moi (je plaide coupable, ça m’est arrivé plus d’une fois): pour des gens venant d’un continent réputé chaleureux, où on fait la fête, on exagère!!! On vient à un concert, on s’assied ou on s’adosse dans un coin et on bavarde toute la soirée, avec quelques maigres applaudissements ici et là pour faire comme les autres. Mon frère, ma sœur, si tu es là pour faire jasette comme on dit ici, va prendre un café ou va marcher sur le Mont-Royal! :p

J’ai kiffé

Ce fut comme d’habitude un plaisir de retrouver ce duo qui me rappelle que:

  • ce que certains considèrent comme un handicap n’est pas un obstacle. Il faut vouloir et se donner les moyens de réaliser ses rêves
  • l’art n’a aucune barrière! Ni physique, ni verbale (ils ont beau chanter en d’autres langues que le français, on reçoit leur message)
  • un des meilleurs moyens de réunir les peuples reste la musique, celle là qui transforme les émotions et sensations en mélodies…

Danser et fredonner avec des centaines d’autres personnes que je ne croiserais pas autrement dans cette vie est toujours pour moi une source de renouvellement. Et Amadou et Mariam nous ont une fois encore fait voyager. Un clin d’œil spécial à la choriste qui s’est avérée une danseuse exceptionnelle (son cardio doit être très bon, si je me fie à comment elle bougeait sur scène tout en ne manquant aucune de ses entrées vocales!)

Je suis peut-être arrivée à reculons, parce que fatiguée, mais je suis repartie un peu plus légère, guillerette 😀

20170713_215014

Mes prochaines sorties/mes recommandations

En attendant les spectacles extérieurs gratuits, et si votre week-end le permet:

  • aujourd’hui, 14 juillet: Jesse Royal à 21h au Théâtre Fairmount
  • samedi 15 juillet: Kae Sun à 21h à La Sala Rossa
  • dimanche 16 juillet: le RDV Mandingue à 20h30 au Balattou
  • en bonus, lundi 17 juillet: Just Wôan à 20h30 au Balattou (vous ne voulez vraiment mais vraiment pas le rater)

La programmation complète ici.

Et vous, qui sont vos chouchous de cette édition des Nuits d’Afrique?

Enamoureusement… 😉

Publicités

Irrécupérable je suis!

« Il faut que je sache à quoi ressemble mon horaire des prochains mois. »

« Bon, en m’organisant un peu, je peux trouver le temps d’écrire mais je ne sors plus trop. De quoi vais-je parler? »

« Non mais qui ça intéresse vraiment mes préférences musicales? »

« Ah et puis zut, c’est déjà le temps des fêtes de fin d’année. On verra au retour des vacances… »

« Comment ça les festivals ont déjà commencé? Et pourquoi mon horaire se remplit du jour au lendemain? »

Irrécupérable

 

Comme vous pouvez le constater, je suis une spécialiste en procrastination. S’il y avait une formation universitaire dans le domaine, j’obtiendrais un doctorat avec mention spéciale du jury!!!
Tout ça pour vous dire que même si je ne vous ai pas parlé depuis longtemps et que les Francofolies et le Festival de Jazz de Montréal sont histoire du passé pour cette année 2017 (je reviendrai d’ailleurs sur mes découvertes et récriminations prochainement), je ne saurais laisser passer sous silence le Festival International des Nuits d’Afrique (un de mes chouchous, malgré tout) qui commence…. roulement de tambour… AUJOURD’HUI !!!

FINA2017.jpg

 

Est-ce que je vais pouvoir y être tous les jours? Pas sûre 😦 (Entre la moitié de mes amis qui se marient, le travail et mes nouvelles passions, ce ne sera même pas la faute à la paresse). Mais promis promis promis : je ferai des vidéos live sur ma page Facebook Enam Ayélé et des compte-rendus pour les absents.

Mes premières suggestions : Delgres au Club Balattou à 20h30 aujourd’hui (mardi 11 juillet), Tété au Club Balattou ou Amadou et Mariam au Métropolis à 20h30 ce jeudi 13 juillet.

La programmation complète ici.

Au plaisir de vous parler au moins pendant les 10 prochains jours 🙂

PS: je lance une brigade d’auteurs alors si tu as envie de contribuer à ce blog, une fois en passant ou sur une base régulière, de Montréal ou d’ailleurs… fais-moi signe!

Enamoureusement… 😉

Je ne vous oublie pas… prise 2

Je ne voyais pas d’autre morceau que celui-là pour vous dire à quel point l’écriture me manque. Certes, j’ai beaucoup écrit au cours de la dernière année, mais dans des contextes différents. Malheureusement, les nombreuses occupations (et excuses) n’ont pas comblé le vide: écouter un artiste dans le but d’en parler, raconter des concerts, échanger avec des mélomanes…. ça ne se remplace simplement pas.

Depuis quelques semaines, je me dis que je dois m’organiser pour recommencer à vous parler de mes coups de coeur, mes sorties…. et mes projets 😉 . Alors quand j’ai reçu un courriel m’indiquant que j’avais mon accréditation pour le Festival des Nuits d’Afrique 2015, j’ai su que c’était le déclic que j’attendais. On reprend donc les bonnes habitudes!!!

À très bientôt…

Enamoureusement vôtre 😀